Pourquoi utiliser les huiles essentielles ?

Insomnie, infections, rhume des foins, anxiété, problèmes de peau… les indications santé de l'aromathérapie sont nombreuses. Branche de la phytothérapie, cette méthode repose sur l'utilisation d'huiles essentielles. 

Vous voulez savoir quelles huiles essentielles sont adaptées pour vous ?

Cliquez sur le lien et obtenez 10% sur l'ensemble de votre commande !

https://woptimum.com/collections/huiles-essentielles 

L'aromathérapie est connue depuis des millénaires. Décrites précédemment sous le nom d'essence ou d'essence aromatique, ce n'est qu'en 1972 que l'appellation "huiles essentielles" de plantes aromatiques est retenue.

Qu'est-ce que l'aromathérapie ?

Aromathérapie

Loin des utilisations séculaires décrites par les Egyptiens dans l'embaumement des momies plusieurs siècles avant notre ère, l'utilisation des essences a été perfectionnée en même temps que la chimie moderne. Le terme "aromathérapie" a été inventé par un ingénieur-chimiste lyonnais René-Maurice Gattefossé en 1928. Déjà à cette époque, le débat entre les partisans d'une pharmacopée classique et les adeptes de produits naturels battait son plein, tout comme lors de la publication du livre "Aromathérapie ? Traitement des maladies par les essences de plantes" par le Dr Jean Valnet en 1964.

Les huiles essentielles sont extraites de plantes par distillation à la vapeur. Elles ne contiennent pas de corps gras contrairement aux huiles végétales et ne tachent donc pas le papier en séchant (petit truc pour bien les choisir). L'huile essentielle est obtenue par la distillation de la plante à la vapeur d'eau en alambic. La vapeur d'eau passe à travers le tissu végétal. Les cellules contenant l'huile essentielle éclatent et le mélange vapeur-huile essentielle est ensuite séparé dans un condenseur. Lorsque les huiles sont présentes en grande quantité, un pressage à froid des écorces et des zestes (d'agrumes par exemples) sont comprimé et les huiles essentielles récoltées très simplement. Les substances aromatiques et volatiles des huiles sont composées de différentes molécules (hydrocarbures, dont des terpènes et des molécules oxygénées). Solubles dans l'huile et l'alcool, ces produits ne le sont pas dans l'eau. Les prix élevés de ces produits s'expliquent en partie par la grande quantité nécessaire de plantes pour les obtenir. Pour un litre d'essence de rose, il faut ainsi 5 tonnes de pétales. 

Les divers modes d'utilisation de l'aromathérapie

On compte plus de 400 essences issues de végétaux ou de partie de végétaux. Mais en pratique, seule une centaines d'huiles essentielles sont utilisées en aromathérapie. Les différents modes d'utilisation les plus courants sont :

  •  Par voie orale: Cette utilisation est la plus courante, mais elle n'est pas   recommandée sans avis médical. Certaines huiles essentielles ont une   toxicité aiguë, ainsi l'automédication n'est pas conseillée.

  •  Par voie rectale: Des suppositoires peuvent être utilisés pour certaines   infections broncho-pulmonaires. Absorbés au niveau du système veineux   hémorroïdaire, ces composés évitent ainsi de passer par le foie.

  • Par voie cutanée Le principe actif d'une huile essentielle est mélangé à des huiles inertes comme l'huile d'amande douce ou de jojoba. En massage, ces composés pénètrent alors à travers la peau. Ce mode de d'administration est le même qu'en allopathie (médecine traditionnelle). Attention, certains produits actifs peuvent entraîner des irritations ou des allergies sur certains épidermes.

  •  Par voie respiratoire : Des diffuseurs d'ambiance permettent une   vaporisation des produits actifs. Par fumigation, inhalations, diffuseur   électrique ou lampe à brûler, les principes actifs pénètrent au niveau   des bronches et rejoignent la circulation sanguine.

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré